printer friendly versionPrint
Histoire

La mise sur pied de CNEWA est intimement liée à l’intérêt que le Pape Benoît XV a porté aux chrétiens de l’Orient et aux crises humanitaires qui ont suivit la première guerre mondiale. Tout d’abord il fonda, en 1917, la Congrégation pour les Églises orientales dans le but d’harmoniser les relations avec ces églises fragilisées en leur donnant une place permanente au Vatican. Puis, au début des années 1920, il lança un appel aux catholiques du monde pour répondre aux graves crises humanitaires qui sévissaient en Russie, en Grèce et en Arménie. Plusieurs initiatives d’aide furent mises sur pied en Europe et aussi par des catholiques américains.

La création de CNEWA

En 1926, par souci d’une meilleure coordination, Sa Sainteté Pie XI successeur de Benoît XV, regroupa les initiatives des États-Unis en une association nommée Catholic Near East Welfare Association – CNEWA (Association catholique pour l’aide à l’Orient).

Le Pape demanda à l’archevêque de New York de présider CNEWA. Avec l’appui d’un Conseil d’administration constitué d’archevêques américains, il ouvrit le premier bureau de l’Association le15 septembre 1926. Dès janvier 1927, les évêques américains organisèrent une quête spéciale pour la mission de CNEWA. Encore aujourd'hui, CNEWA reçoit 9% de la collecte annuelle américaine de la Journée missionnaire mondiale qui a lieu à la fin octobre.

Ainsi, CNEWA travailla dès ses premières années d’existence pour répondre aux nombreuses crises humanitaires en Europe de l’Est et au Proche-Orient. En 1931, suite à une entente entre CNEWA et la Congrégation pour les Églises orientales, on ajouta à la mission de CNEWA, l’aide aux Églises orientales.

CNEWA au Proche et Moyen-Orient

La création de l’État israélien en 1948 enflamma tout le Proche-Orient avec des conséquences humaines désastreuses. Le Pape Pie XII demanda au Secrétaire général de CNEWA de coordonner l’aide catholique internationale pour les réfugiés palestiniens de la région. En 1949, CNEWA ouvrit son premier bureau au Liban sous le nom de Mission pontificale pour la Palestine. On procéda ensuite à l’ouverture de deux autres bureaux : l’un à Jérusalem et l’autre à Amman en Jordanie. La guerre civile du Liban durant les années 1980, poussa CNEWA à agrandir son champ d’action. Elle passa de l’aide aux palestiniens aux efforts de reconstruction et de développement durable pour tous les peuples et églises du Proche et Moyen-Orient.

En 1999, lors de la célébration du cinquantième anniversaire de CNEWA-Mission pontificale, tenue à Rome, le Pape Jean Paul II reçut et remercia personnellement les responsables des trois bureaux pour leur travail exceptionnel dans cette région éprouvée.

CNEWA en Éthiopie, en Érythrée et en Inde

1 | 2 |